Dinochat Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Ères géologiques
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Sciences et Monde d'aujourd'hui -> France paléO : Sciences de la Vie, de la Terre et de l'Univers
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Lun 21 Déc 2009 - 21:54    Sujet du message: Le crétacé

Répondre en citant


Le crétacé s’étend de -135 à -65 millions d’années.

Vertébrés : reptiles marins

Ichtyosaures et plésiosaures sont toujours présents parmi les grands prédateurs marins. S'y ajoute au crétacé le groupe des mosasaures.

(Ne pas confondre avec les mésosaures du permien. Le nom mosasaure signifie "lézard de la Meuse", les premiers restes de ces animaux ayant été trouvé au Pays-Bas, près de ce fleuve).
Aujourd'hui considérés comme apparentés aux lézards, ces grands prédateurs, probablement piscivores, présentaient un corps sans cou, de 3 à 10m de long, et nageaient au moyen de leur queue et de membres modifiées en palettes natatoires.

Vertébrés : dinosaures et apparentés
La faune de vertébrés reste dominée par les dinosaures, alors que les airs sont maintenant occupés par les grands ptérosaures mais aussi par les oiseaux.
Les formes de dinosaures les plus connues du "grand public" sont d'âge crétacé. On en détaille ci-après quelques-unes.

Ornitischiens :
Parmi ce groupe se développent alors plusieurs branches aux formes caractéristiques.
A côté des stégosauridés apparaissent les ankylosauridés, groupe de dinosaures "cuirassés" au corps couvert de plaques osseuses défensives.
Le groupe des ornithopodes devient, au crétacé, l'ensemble le plus diversifié des ornitischiens, avec environ 80 espèces.

Parmi ceux-ci, les hadrosaures, ou "dinosaures à bec de canard", développent une morphologie des mâchoires caractéristique : un museau en bec plat, édenté à l'avant, mais pourvu en arrière d'une batterie de dents aplaties. La zone avant permettait d'attraper et de découper efficacement les plantes dures, alors que la batterie dentaire conférait une grande surface de broyage.

D'autre part, certaines formes présentent sur le crâne une crête, ou une expansion osseuse creuse, partant de la mâchoire supérieure, dont la fonction reste mal comprise. Hormis une utilisation comme signal visuel, des reconstitutions des flux d'air dans ces structures suggèrent qu'elles permettaient à ces animaux d'émettre des sons amplifiés.

C'est également aux ornithopodes qu'appartient le groupe des iguanodontidés, et son plus fameux représentant, iguanodon, premier dinosaure découvert, et décrit comme tel, au XIXième siècle.
Les pachycephalosaures ("tête épaisse") présentent, quant à eux, un crâne aux os fortement épaissis. On suppose que cette structure leur servait lors de combats entre mâles, à l'occasion des parades nuptiales, selon le même comportement que les cerfs actuels.

Enfin, le groupe des cératopsiens, (dinosaures à collerette et à cornes) dont les premiers représentants (protoceratops) remontent au jurassique récent, se diversifient au crétacé et atteignent de grandes tailles. Triceratops, en est l'un des représentants les plus connus.

Saurischiens :
Les théropodes, carnivores bipèdes, présentent plusieurs formes de très grande taille, aux membres antérieurs très réduits, dont le fameux tyrannosaurus rex d'Amérique du nord (6 tonnes, 14 mètres de long, 5 m de haut), ou des formes équivalentes sur les autres continents, comme tarbosaurus, trouvé en Mongolie.

D'autres théropodes gardent des tailles plus modestes, des membres antérieurs relativement longs, mais présentent néanmoins des adaptations qui en faisaient surement des prédateurs très efficaces. Ainsi, les dromaesauridés, comme velociraptor (1,8m et 45 kg, Mongolie), ou deinonychus ("griffe terrible", Amérique du nord) possédaient sur un doigt du membre postérieur une grande griffe en faucille. On leur attribue souvent aujourd'hui, à l'inverse des tyrannosauridés, un comportement de chasse en groupe. Notons enfin que c'est ce dernier groupe que les études cladistiques positionnent actuellement en groupe-frère des oiseaux.

Oiseaux :
Au crétacé, les vrais oiseaux sont déjà présents.

Les Mammifères :
Les mammifères sont déjà bien présents au crétacé.

La crise Crétacé / Tertiaire :


La crise se traduit, pour la biosphère, par :

En domaine marin :
La disparition de 16% des familles, soit 45% des genres et 76% des espèces.
D'importants changements dans le microplancton (foraminifères) et le nanoplancton (coccolithophoridés), qui permettent une définition biostratigraphique très précise de la limite crétacé/tertiaire.
En domaine marin toujours, ammonites et bélemnites disparaissent. Cependant, la diversité des ammonites montre une baisse progressive avant la limite C/T, que l'on a mis en relation avec la régression marine concomitante.

En domaine continental :
La disparition de tous les animaux d'un poids supérieur à 25 kg.
Dinosauriens (à l'exception des oiseaux), ptérosauriens, plésiosauriens disparaissent ainsi que, parmi les lacertiliens, le groupe marin des mosasaures (les ichtyosauriens, eux, se sont éteints plus tôt, avant la fin du Crétacé). Cependant, parmi les oiseaux, les formes "primitives" s'éteignent. Les oiseaux tertiaires appartiennent tous au groupe des néornithes, les oiseaux actuels.

Crocodiles et tortues sont également affectés. Seuls les amphibiens semblent passer cette période sans aucun dommage.
Les mammifères, tous de petite taille, sont peu ou pas affectés, à l'exception des marsupiaux.
Les plantes sont beaucoup moins touchées que les animaux, même si la limite C/T est marquée par un pic d'abondance de spores de fougères et de pollen d'angiospermes, interprété comme la trace de grands incendies : destruction des plantes dont il reste les grains de pollen, puis recolonisation par les fougères.


__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Déc 2009 - 21:54    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:17    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


Le paléocène est la première époque de l'ère cénozoïque. Cette dernière est la plus courte de l'histoire terrestre.

Elle s’étend de -65 à -53 millions d’années.
Il est précédé du crétacé et suivi de l'éocène.
Il débute par un événement bien connu : la limite crétacé-tertiaire, il y a 65 millions d'années. La crise biologique qui y est associée pourrait être due au recoupement des effets d'un impact météoritique (caractérisé par un pic d'iridium dans les sédiments) et d'une activité volcanique intense (mise en place des plateaux de basaltes du Deccan). On peut ajouter à cela, une régression du niveau marin (intense activité de la dorsale médio-Atlantique due à l'ouverture de l'océan) associée à un refroidissement global.
Il y a quelque 65 millions d'années donc, les grands reptiles (dinosaures, ptérosauriens), les ammonites, bélemnites, foraminifères planctoniques et rudistes disparaissent de la surface de la terre ; d'autres ordres se maintiennent, mais les populations diminuent.

Malgré cette apparente hécatombe, des représentants des 4 ordres de reptiles se maintiennent et évoluent : tortues, crocodiles, lézards et serpents.

Quelques 22 nouveaux ordres apparaissent au cours des 10 millions d'années que va durer le paléocène : marsupiaux, insectivores, lémuriens, créodontes (carnivores) et animaux à sabots, ancêtres des chevaux, rhinocéros, porcs et chameaux.

Tous ces animaux ont comme points communs d'être de petite taille, d'être des quadrupèdes plantigrades avec un museau fin et un volume crânien peu important et, pour la plupart, d'être des herbivores. Au début du paléocène, ils sont encore extrêmement semblables à leurs ancêtres du mésozoïque. Par la suite, les espèces vont évoluer pour atteindre de grandes tailles, qui vont être maximales de l'éocène à l'oligocène. Cette période offre l'un des exemples les plus marquants d'évolution au cours de l'histoire de la vie. Malgré cette explosion, c'est surtout à l'éocène que se démarque ce nouveau règne, avec les mammifères et les oiseaux les plus grands qui n'aient jamais existé. Parmi ces derniers, il faut citer le gastornis, le plus grand prédateur connu de cette époque.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:17    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


L’éocène est la deuxième époque du paléogène et aussi la deuxième de l’ère cénozoïque. Il suit le paléocène et précède l’oligocène.

Il s’étend de -53 à -33,7 millions d’années.

Le début de l’éocène est marqué par l’émergence des premiers mammifères modernes, sa fin par une extinction massive qui est peut être liée à l’impact d’un météorite en Sibérie ou celui qui a formé le cratère de la baie de Chesapeake, aux États-Unis.

Les plus vieux fossiles de mammifères modernes apparaissent durant une brève période au début de l’éocène. Dans le même temps, plusieurs nouveaux groupes de mammifères arrivent en Amérique du nord, tels que les artiodactyles, périssodactyles et des primates, avec des membres fins, des pieds, des mains capables d’attraper et des dents capables de mâcher. Tous ces nouveaux ordres de mammifères sont petits, en dessous de 10 kg : en se basant sur la taille des dents, les mammifères de l’éocène sont plus petits de 60 % que ceux du paléocène et sont aussi plus petits que ceux qui les ont suivis pendant l’oligocène. Ces différences de taille sont probablement reliées au climat chaud et au problème de conservation de la chaleur pour les grands mammifères.

En raison de leur rayonnement entre l’Europe et l’Amérique du nord, les deux groupes d’ongulés (artiodactyle et périssodactyle) sont devenus dominants à cette époque. D’autre formes de mammifères sont aussi apparus durant l’éocène : chauve-souris, proboscidiens, rongeurs et primates.

Pendant l’éocène, les plantes et la faune marine ont évolué vers des formes plus modernes. De nombreuses formes modernes d’oiseaux, ainsi que des mammifères marins sont eux aussi apparus.

Les océans de l’éocène sont chauds, les poissons y sont abondants.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:18    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


L’oligocène est une époque géologique qui s’étend de -33,7 à- 23,5 millions d’années. Elle suit l’éocène et précède le miocène. C’est la troisième époque de l’ère cénozoïque et aussi la troisième du paléogène. Son nom se réfère à la rareté d’apparition de nouveaux mammifères modernes en comparaison de leur rapide apparition durant l’éocène.

Le début de l’oligocène est marqué par une extinction massive qui est peut être liée à l’impact d’un météorite dans la baie de Chesapeake aux États-Unis ou un autre impact en Sibérie. Sa limite supérieure avec le miocène est moins précisément définie par un événement global, mais plutôt par le climat relativement plus froid du miocène.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:18    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


Le miocène est la première époque du néogène et la quatrième de l’ère cénozoïque.

Elle s’étend de -23,5 à 5,3 millions d’années, est suivie par le pliocène et précédée par l’oligocène. Elle a été nommée ainsi par Charles Lyell à partir du grec μείων (meioon, moins) et καινός (kainos, nouveau), moins récent car cette période comporte moins d’invertébrés marins modernes que le pliocène.

Ses bornes ne sont pas identifiées à un évènement global mais plutôt au refroidissement continu depuis l’oligocène qui se poursuivra pendant le pliocène.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:19    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


Le pliocène est la seconde époque de la période du néogène . Elle s’étend de -5,3 à -1,75 millions d’années, est suivie par le pléistocène et précédée par le miocène. Elle a été nommée ainsi par Charles Lyell.

Les bornes du pliocène ne sont pas identifiées à un événement global, mais plutôt au refroidissement continu depuis l’oligocène. La borne supérieure avait été située pour marquer le début des glaciations du pléistocène mais est maintenant considérée comme trop récente, les dates des premières glaciations ayant été reculées depuis.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:19    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


Le pléistocène est précédé du pliocène et suivi de l'holocène, il est la troisième époque du néogène et la sixième du cénozoïque. La fin du pléistocène correspond à la fin du paléolithique utilisé en archéologie.

Le pléistocène (du grec pleistos, nombreux, et kainos, récent) est la troisième époque du néogène. Il a débuté il y a -1,75 million d'années et s'est terminé il y a 10000 ans environ. Il couvre la plupart des récentes glaciations incluant le Dryas récent qui interrompit momentanément la dernière déglaciation.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lavieavantlesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2009
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 - 17:20    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


L'holocène est la dernière époque géologique s'étendant sur les 10 000 dernières années.

L’extinction de l'holocène est le nom donné habituellement à l'extinction massive et étendue des espèces durant l'époque contemporaine, ou dite « moderne » de l'holocène qui continue actuellement.

Ces extinctions concernent de nombreuses familles de plantes et d'animaux. Au début de l'holocène, après la dernière glaciation, ce sont surtout les continents et les îles nouvellement conquis par homo sapiens qui ont vu leurs grandes espèces disparaître.

__________
http://lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com
http://lavieapreslesdinosaures.e-monsite.com

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

lemondedesdinosaures


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 1 Juin 2010 - 19:29    Sujet du message: La tectonique des plaques

Répondre en citant


Bonsoir ,

Je me permet de poster ce nouveau sujet sur la tectonique des plaques, théorie fondamentale pour l'étude de l'évolution de la Terre, ainsi que de l'évolution des espèces.

Voici quelques liens sur cette théorie :

http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOM-intro-tectonique-plaques.xml

http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/tectonique.pl.html

http://www.geologie.ens.fr/~vigny/tecto-f.html

Si quelqu'un possède d'autres liens où peut développer quelques points de cette théorie, je suis preneur.

Cordialement

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Juin 2010 - 21:17    Sujet du message: Ères géologiques

Répondre en citant


Guillaume puis Laurène avaient dèjà créé un sujet sur la tectonique des plaques et les ères géologiques.
Du coup, j'ai fusionné ton sujet avec le leur.
Il existe un site assez extraordinaire sur le sujet dans notre liste de liens :
c'est PALEOMAP <-- clic ici
C'est tout en anglais mais les cartes sont très belles.
__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:04    Sujet du message: Ères géologiques


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Sciences et Monde d'aujourd'hui -> France paléO : Sciences de la Vie, de la Terre et de l'Univers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005