Dinochat Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
LE FOUTISME

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France-paléO : Espace Membres -> Hors sujet : discussions diverses
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Aoû 2009 - 20:11    Sujet du message: LE FOUTISME

Répondre en citant


Le Foutisme


Mé ké cé quoi donc que le Foutisme ?


Une religion… pas tout à fait : vous pouvez garder la votre si ça vous dit ou pas si vous n’en avez pas. J’vous l’dit : on s’en fou !
Le Foutisme, c’est une doctrine ? Et bein non justement : c’est le néant, l’absence de doctrine de tous ceux qui s’en foutent et de tous ceux qui sont « un peu fous » ou « plus que fous » en passant par « complètement fous » ou « bien fou quand même » et les végétariens qui bouffent du tofou.
Le nom de cette non-doctrine a donc pris tout naturellement le nom ou le non-nom de Foutisme, si censé qu’il existe des non-noms. Et pourquoi pas d’ailleurs ? N’entend-t-on pas dire souvent : « non non » ? Et bien oui oui le non-nom existe et c’est le Foutisme.

Y’en a qui sont paumés ?

Soyons plus concrets : la créature adorée des foutistes est « La Grande Fofolle ».
C’est une créature féminine que personne n’a jamais vue et qui habite aux confins de l’univers, dans un bled paumé dont on trouvera le nom plus tard parce que là on n’est pas inspirés.
Une branche dissidente du foutisme, mais on s’en fout ils font comme ils veulent, pense que La Grande Fofolle est un travesti et la vénère comme tel. Ils s’agit surtout de personnes de religion homosexuelle ou bi parfois.


La Grande Fofolle ensemence l’univers cosmique, on dit univers comique parfois, de la Cacamatière qu’elle expulse violemment à chaque fois qu’elle bouffe des brocolis. Ceci explique que l’offrande préférée des foutistes à leur déesse adorée consiste surtout en moults brocolis ou purée de brocolis quand y’en a plus des vrais au carouf du coin. Ceux qui mettent du vulgaire chou seront mal vus, moi j’dis ! Pire, il parait que certains offrent du chou de Bruxelles et là c’est un scandale wallono-flamand qui explique les divisions politiques de l’Europe mais ne nous attardons pas sur le terrain miné de la Baraque à Frites Universelle qui est le thème préféré de nos détracteurs.

En attendant plus de précisions parce que ce soir je m’en fous un peu, parlons des grands personnages du Foutisme :

Le Grand Kéké, pour les intimes, appelé plus généralement Grand Foufou : c’est notre Grand Maître à nous. Capable des plus belles conneries, il est reconnu par tous comme notre chef vénéré.

Pti Foufou : on sait juste qu’il est né le divin enfant et qu’il adore nicuter. On le sort de temps en temps pour amuser les enfants.

Le Grand Charles, appelé ainsi en référence à un personnage historique célèbre qui libéra l’Alssace du Grand Méchant Teuton : c’est un sage qui prétend envoyer des messages à La Grande Fofolle par pigeons voyageurs intersidéraux. On ignore totalement s’il a encore toute sa raison mais tout le monde s'en fout en fait.

Le Guigui du Grand Mâââïs : on ne sait pas grand-chose de lui à part qu’il ne bouffe que du maïs et qu’il parle bissarre, un peu comme le Grand Méchant Teuton mais en plus gentil. Il se cache généralement dans les champs de mâââïs sauf quand son ennemi naturel, La Grosse Moissbât, a tout détruit son espace naturel. Là, du coup, il va au collège juste pour faire chier mais en fait il s’en fout grave du kouglof.
Parfois, il s’en va courir la montagne à la poursuite du dahu. On le reconnaît à son « cri » : « tpfiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…….. » par lequel il prévient ses congénères de l’approche du Oin-Oin Alpestre mais ça sert à rien parce qu’il bouffe que de l’herbe. Dans l’alpage, le Guigui est connu sous l’appellation d’Eterloulou ou Biquet des Hautes Cimes. Tout occupé qu’il est à poursuivre sans cesse la biquette de ses assiduités, il s’en bat la Noisette, du second nom caché de Crapule, l’écureuil facétieux de Toupou.

Le Oin-Oin des Alpes, puisqu'on vient d'en parler, se réfugie au milieu des montagnes. Il est presque helvète géographiquement mais se prétend plutôt crânement Crétin des Alpes. Il revendiquerait l’origine du Foutisme alors qu’il oinouinait plan-plan avec le Guigui du Grand Mâââïs parmi d’invraisemblables traces de dahusaures suisses. Vous dire qu’il est fou serait en dessous de la réalité. Il chasse le dahu depuis des années tout en sachant qu’il n’existe pas et prend malice à faire croire aux autres que ça existe. Vous avez compris ? Lui non plus mais il s’en fout de chez s’en foutre.


Vous vous demandez sûrement quel rapport il y a entre ces personnages et le foutisme... On ne se pose même pas la question, on s'en fout de toutes façons !
__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Aoû 2009 - 20:11    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Aoû 2009 - 22:53    Sujet du message: Premières aventures

Répondre en citant


Premières aventures :
 

En l’an d’amour de grougnonchou avant le Pti Foufou, l’un de nos personnages allait vivre un terrible évènement qui allait marquer sa vie, en tous cas ce qu’il lui restait à vivre.
Grand Charles rentrait tranquillement de sa petite promenade quotidienne lorsqu’il rencontra le petit chaperon rouge… ah non, pas ça, bande de ptis cochonous !
Grand Charles arpentait gaiement les bois et les champs, longeant les rivières bucoliques et les étangs langoureux à la vase romantique et qui sentait fort la campagne verdoyante du pays du vieux soleil jaune aux rayons doux et chatoyants. Euh, mais bon, on s’en fout : c’était juste pour faire joli.
Bref, en gros, il rentre chez lui.
Il ouvre la porte du poulailler à pigeons intersidéraux et…
Aaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !
Le cri s’entendit jusqu’au fin fond de la cambrousse, au petit bois du…, à la marre aux coin-coins de… , aux confins des champs du père… Tout ça pour dire qu’il a crié très fort quoi.
Aaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !
Encore ?
Il cria une seconde fois pour bien montrer qu’il était surpris.
Ah d’accord !
Plus un pigeon, pas la queue d’une tourterelle galactique, pas l’ombre d’une colombe !
Un tas de plumes, c’est tout ce qu’il restait des splendides spécimens colombinés de Grand Charles dont on soupçonne qu’il est un peu colombophile quand même. On ne nous fera pas croire le contraire.
« Mé ou ki son tou mé pigeons ? » Cette phrase ne laissa aucun doute dans les esprits : les pigeons avait subit une plumaison en règle et avaient totalement disparus.
En inspectant soigneusement les lieux, Grand Charles fit une découverte essentielle : des poils de minou étaient restés accrochés sur le chambranle de la porte (non non, y’a rien de cochon dans cette phrase).
« Ouh, put.. de saloperie de chat de m…. ! » J’ai pas mis tous les mots en entier ; ça aurait fait trop.
Immédiatement, Grand Charles pensa au Grand Foufou, grand spécialiste du chopage de chats et qui devait sûrement commencer à s’ennuyer ferme.
Il rédigea une petite missive rapide : « Oh, Grand Kéké, j’ai besoin urgent de tes services ! Tu verras, tu vas bien se marrer. C’est encore les chats. »
Comme il ne restait pas l’ombre d’un pigeon, Grand Charles attrapa la 1ère poule qui passait négligemment dans le coin et fixa le mot à une patte. Il la lança en l’air et cette pauvre gallinacée hébétée s’empressa de… retomber comme une grosse bouse pile sous son point de lancement. Elle eut un léger rebond cependant, ce qui permit à Grand Charles de lui asséner une bonne reprise de volée de son 44 fillette. Cela eut pour effet d’expédier le pauvre volatile malhabile jusqu’au cœur du tas de fumier où le coq eut cette répartie devenue légendaire : « Viens voir papa poulette, faut qu’on cause. »
« Super shoot ! s’exclama Grand Charles heureux de son exploit sportif, mais ça ne résout pas nos problèmes. »
Du coup, il pris son portable pour appeler le Grand Kéké…
A suivre…
__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

edi
Modération

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2009
Messages: 194

Localisation: Gaillac
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Oct 2009 - 20:34    Sujet du message: LE FOUTISME

Répondre en citant


vivement la suite^^

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:05    Sujet du message: LE FOUTISME


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France-paléO : Espace Membres -> Hors sujet : discussions diverses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005