Dinochat Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Brinicle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Sciences et Monde d'aujourd'hui -> France paléO : Sciences de la Vie, de la Terre et de l'Univers
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Déc 2011 - 16:50    Sujet du message: Brinicle

Répondre en citant


La brinicle ou saumurtite ou...
doigt glacial de la mort



Photographié pour la 1ère fois en novembre 2009 par une équipe de BBC Nature,
les images font froid dans le dos... surtout celui des étoiles de mer et des oursins !
http://www.bbc.co.uk/nature/15835017





Qu'est ce qu'une brinicle ?

Ceci est la copie partielle ou totale de pages Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Brinicle

Toutes les licences utilisées par Wikipedia
et toutes les conditions d'utilisation sont donc applicables à cet article :
http://wikimediafoundation.org/wiki/Conditions_d'utilisation

Certains textes, photos, vidéos et compléments de toutes sortes
ont pu être ajoutés par les auteurs de France-paléO aux articles originaux.
Toute utilisation des publications de France-paléO étant totalement libre (à condition de nous citer),
il conviendra donc de se renseigner
sur la propriété intellectuelle de ces ajouts avant de les publier ailleurs.



Une brinicle mot anglais composé de la contraction de "brine" saumure et "icicle" stalactite.
Elle se forme dans l'eau de mer lorsqu'un flux d'eau salée (saumure) extrêmement froid
se déverse des calottes de glace polaires. C'est l'équivalent d'une stalactite de glace sous l'eau.

Connu depuis les années 1960, le modèle de leur formation généralement accepté
a été proposé par l'océanographe américain Seelye Martinen en 1974.



Structure

Au moment de sa création, une stalactite de saumure
ressemble à un tube creux de glace descendant de la calotte de glace.
A l'intérieur du tuyau coule de l'eau très froide et très salée produite
par la croissance de la glace se trouvant au-dessus et qui s'évacue par des chenaux.
La stalactite de saumure naissante est très fragile,
ses parois sont fines et c'est le flux constant de saumure froide qui permet sa croissance.
Avec le temps, l'accumulation et l'épaississement de la glace
stabilisent la stalactite de saumure.

Dans des conditions favorables, une stalactite de saumure peut atteindre le fond de la mer.
Le flux de saumure froide provenant de la calotte glacière doit être constant,
l'eau environnante doit être significativement moins salée que la saumure,
la profondeur du sol marin doit être limitée, et les courants marins faibles.
Si l'eau de mer est trop salée son point de solidification serait trop bas
pour créer un amas suffisant de glace autour du jet de saumure.
Si l'eau est trop profonde la stalactite de saumure
peut se briser sous son propre poids avant d'atteindre le fond.
Si l'amas de glace bouge à cause du courant trop fort la stalactite de saumure se brise.

En atteignant le fond, le flux qui a créé la stalactite de glace continue de couler
et produit de la glace avec l'eau alentour.
La saumure se fraie un chemin dans la direction de la pente
jusqu'à qu'il atteigne le point le plus bas.
Toutes les créatures marines lentes qui vivent sur le fond
comme les étoiles de mer ou les oursins peuvent être pris par cet amas de glace,
en être prisonnières et périr gelées.
Ce phénomène est alors appelé le "doigt de la mort".



Genèse

La formation de glace à partir d'eau salée conduit à la modification de l'eau non gelée.
Quand l'eau gèle, la majorité des impuretés est expulsée de la solution.
Même la glace d'eau de mer est relativement douce
comparée à l'eau de mer dont elle est composée. Cela implique l'expulsion des impuretés.
La glace de mer est très poreuse et spongieuse,
assez différente de la glace produite à partir d'eau douce gelée.

En gelant, l’eau de mer forme une imbrication
de cristaux de glace d’eau douce et de gouttelettes de saumure.
Durant l’hiver, ces gouttelettes salées se regroupent
et dessinent des réseaux plus larges, puis des poches.

Comme cette eau très froide et salée atteint l'eau de mer non gelée sous la glace,
elle entraîne l'apparition de glace supplémentaire.
Si les poches de saumure sont relativement régulièrement réparties,
l'accroissement de la glace est homogène.
Cependant si des poches de saumure sont concentrées sur une faible surface,
le flux descendant d'eau froide est alors si salé qu'il ne gèle pas
et atteint enfin l'eau de mer qui elle non plus n'est pas gelée.
Comme de l'air chaud d'un feu s’élève,
à l'inverse cette eau froide descend dans l'eau environnante.
Des parois externes commencent à accumuler
des couches de glace formée par l'eau de mer environnante
refroidie par ce jet d'eau en dessous de son point de solidification.
On obtient une "cheminée" de glace qui contient un flux d'eau très froide et très salée.

Quand la stalactite de glace est suffisamment épaisse, elle se stabilise.
Comme la glace s'accumule autour du flux froid descendant, elle forme une couche isolante
qui empêche l'eau froide et salée de se répandre et de se réchauffer.
En conséquence, la paroi de glace entourant le flux pousse vers le bas en l'accompagnant.
Le flux d'eau froide gèle l'eau de mer environnante,
lui donnant la possibilité de descendre encore.
Ce faisant elle crée plus de glace et la stalactite de saumure pousse.

Une stalactite de saumure est limitée en taille par la profondeur de l'eau.
La croissance de sa paroi l'est par le débit de saumure et l'eau de mer environnante.

Le film



En novembre 2009, une stalactite de glace a été filmée pour la première fois.
Après 3 jours d'observation de ce phénomène à différentes échelles,
Doug Anderson et Hugh Miller repèrent une brinicle en formation
et installent matériel et éclairage sous la banquise avant de remonter.
Plusieurs appareils photos automatiques ont pris des clichés
à intervalles de quelques secondes, pendant 3 heures environ.
Le diaporama obtenu a été accéléré plusieurs centaines de fois
afin d'obtenir une petite séquence très spectaculaire et de bonne fluidité.
Le document a été diffusé 2 ans plus tard par la BBC.



L'expédition antarctique Doug Anderson - Hugh Miller en 2009 :
http://doug-anderson.com/tag/ice-diving/
Lire en remontant, en partant du bas de la page !

Petite animation marrante :


__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Déc 2011 - 16:50    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Sciences et Monde d'aujourd'hui -> France paléO : Sciences de la Vie, de la Terre et de l'Univers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005