Dinochat Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Ca fait du bien !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France-paléO : Espace Membres -> Hors sujet : discussions diverses
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct 2011 - 07:34    Sujet du message: Ca fait du bien !

Répondre en citant


Ca fait du bien !
Que du positif !


Déposez ici tout ce qui vous a plu,
qui redonne du moral
et qui rend la vie meilleure...

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Oct 2011 - 07:34    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct 2011 - 07:36    Sujet du message: Donne la patte !

Répondre en citant



__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2011 - 21:27    Sujet du message: Petite histoire

Répondre en citant


Petite histoire triste et heureuse...

Un jour, une prof demande à ses élèves de noter le nom de tous les élèves de la classe sur une feuille et de laisser un peu de place à côté de chaque nom.
Puis, elle leur dit de penser à ce qu'ils pouvaient dire de plus gentil au sujet de chaque camarade et de le noter à côté de chacun des noms. Cela prit toute une heure jusqu'à ce que tous aient fini et avant de quitter la salle de classe, les élèves remirent leur copie à la prof.
Le week-end, la prof écrivit le nom de chaque élève sur une feuille et à côté, toutes les remarques gentilles que les autres avaient écrites au sujet de chacun.
Le lundi, elle donna à chaque élève sa liste.
Peu de temps après, tous souriaient.
« Vraiment ? » entendait-on chuchoter...
Je ne savais pas que j'avais de l'importance pour quelqu'un !
Je ne savais pas que les autres m'aimaient tant, étaient les commentaires que l'on entendait dans la salle de classe...
Personne ne parla plus jamais de cette liste. La prof ne savait pas si les élèves en avaient parlé entre eux ou avec leurs parents, mais cela n'avait pas d'importance. L'exercice avait rempli sa fonction. Les élèves étaient satisfaits d'eux-mêmes et des autres.
Quelques années plus tard, un élève tomba, mort au Vietnam et la prof alla à l'enterrement de cet élève.
L'église était comble. Beaucoup d'amis étaient là... L'un après l'autre, ils s'approchèrent du cercueil pour lui adresser un dernier adieu.
La prof alla en dernier et elle trembla devant le cercueil.
Un des soldats présents lui demanda : « Est-ce que vous étiez la prof de maths de Marc ? »
Elle hocha la tête et dit : « oui ».
Alors il lui dit : « Marc a souvent parlé de vous. »
Après l'enterrement, la plupart des amis de Marc s'étaient réunis.
Les parents de Marc étaient aussi là et ils attendaient impatiemment de pouvoir parler à la prof.
« Nous voulions vous montrer quelque chose.» dit le père de Marc et il sortit son portefeuille de sa poche. « On a trouvé cela quand Marc est tombé à la guerre. Nous pensions que vous le reconnaîtriez... » Il sortit du portefeuille un papier très usé qui avait dû être recollé, déplié et replié très souvent.
Sans le regarder, la prof savait que c'était l'une des feuilles de la fameuse liste des élèves contenant beaucoup de gentilles remarques écrites à l'époque par les camarades de classe au sujet de Marc.
« Nous aimerions vous remercier pour ce que vous avez fait.» dit la mère de Marc. « Comme vous pouvez le constater, Marc a beaucoup apprécié ce geste. »
Tous les anciens élèves se réunirent autour de la prof.
Charlie sourit et dit : « J'ai encore ma liste. Elle se trouve dans le premier tiroir de mon bureau. »
La femme de Chuck dit : « Chuck m'a prié de la coller dans notre album de mariage. »
« Moi aussi, j'ai encore la mienne, » dit Marilyn « Elle est dans mon journal intime. »
Puis, Vicky, une autre élève, prit son agenda et montra sa liste toute usée aux autres personnes présentes. Je l'ai toujours avec moi, dit Vicky et elle ajouta : « Nous l'avons tous gardée.»
La prof était si émue qu'elle dut s'asseoir et elle pleura... Elle pleurait pour Marc et pour tous ses amis qui ne le reverraient plus jamais.

Dans le quotidien avec les autres, nous oublions trop souvent que toute vie s'arrête un jour et que nous ne savons pas quand ce jour arrivera.
C'est pourquoi, il est important de dire aux personnes, que l'on aime et qui nous sont importantes, qu'elles sont particulières et importantes.
Dis le leur avant qu'il ne soit trop tard.
Pense que tu récoltes ce que tu sèmes. Ce que l'on apporte dans la vie des autres, on le reçoit aussi dans sa propre vie en retour.


__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Dim 8 Jan 2012 - 20:11    Sujet du message: Ca fait du bien !

Répondre en citant


Y'en a qui ont du bol !

Tout se termine bien...
malgré l'élastique qui lâche,
une chute impressionnante,
la nage au milieu des rapides,
dans une eau infestée de crocodiles !




Une Australienne a survécu par miracle à un saut à l'élastique effrayant en tous points.

Erin Laung Worth était de voyage au Zimbabwe pour fêter le Nouvel An.
Pour immortaliser sa visite aux chutes Victoria,
la jeune femme a décidé de sauter à l'élastique au-dessus de la rivière Zambèze.

Mais le grand saut ne s'est pas passé comme prévu.
Alors qu'elle venait de se jeter du pont situé à 111 mètres d'altitude, la corde a lâché.
Erin a plongé à toute vitesse dans la rivière infestée de crocodiles

Par miracle, Erin a survécu à la chute mais son calvaire ne faisait que commencer.
En effet, ses pieds étaient toujours attachés par l'élastique.
Difficile pour elle de nager d'autant qu'elle se trouvait dans les rapides.
"J'avais les jambes attachées j'ai dû nager à travers les rapides",
confie-t-elle à la chaîne australienne Channel 9 News.
"C'était assez effrayant car, à plusieurs reprises,
la corde s'est coincée sur des rochers ou des débris".

Repêchée, Erin a été hospitalisée dans une clinique zimbawéenne
avant d'être transférée en Afrique du Sud.
La jeune femme souffre de grosses contusions.

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Fév 2012 - 11:49    Sujet du message: August Landmesser

Répondre en citant


August Landmesser

L'homme qui refusa de faire le salut nazi !



Ceci est la copie partielle ou totale de pages Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/August_Landmesser

Toutes les licences utilisées par Wikipedia
et toutes les conditions d'utilisation sont donc applicables à cet article :
http://wikimediafoundation.org/wiki/Conditions_d'utilisation

Certains textes, photos, vidéos et compléments de toutes sortes
ont pu être ajoutés par les auteurs de France-paléO aux articles originaux.
Toute utilisation des publications de France-paléO étant totalement libre (à condition de nous citer),
il conviendra donc de se renseigner
sur la propriété intellectuelle de ces ajouts avant de les publier ailleurs.




August Landmesser (né le 24 mai 1910, présumé tué en février 1944)
était un travailleur à l'arsenal Blohm & Voss de Hamburg,
connu pour son apparition sur une photographie où il refuse d'effectuer le Salut nazi
lors de l'inauguration d'un vaisseau d'entraînement, le Horst Wessel, le 13 juin 1936.
Il est membre du Parti nazi de 1931 à 1935 mais,
après avoir été père de deux enfants avec sa femme juive,
il est reconnu coupable de “déshonorer la race” sous les lois raciales nazies
et il est traité comme un opposant au régime du Troisième Reich.

August Landmesser se marie en 1935 avec Irma Eckler, une femme juive née en 1913.
Elle est arrêtée en 1938 par la Gestapo et détenue à la prison de Fuhlsbüttel.
Les enfants (Ingrid et Irène) sont alors séparés :
Ingrid est confiée à sa grand-mère,
Irène est conduite dans un orphelinat puis dans la maison des beaux-parents.
Leur père, August Landmesser, est libéré de prison le 19 janvier 1941.
Landmesser travaille ensuite comme chef d'équipe dans la société Püst.
La compagnie est une branche de l'entreprise Heinkel-Werke à Warnemünde.
En février 1944, il est incorporé dans le Strafbattalion, le 999e Fort Infantry Battalion,
où il est déclaré disparu en mission et présumé tué.


__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2012 - 23:50    Sujet du message: Fahim Alam : champion d'échecs

Répondre en citant


Fahim Alam :
Champion de France
d'échecs





Fahim Alam est ce jeune garçon de 11 ans
qui est Champion de France d'échecs 2012 des moins de 12 ans.



Son parcours est totalement atypique :
Prenant exemple sur son père, il a commencé à jouer aux échecs très jeune,
au Bangladesh, et a démarré ses premières compétitions à 7 ans.



Son père étant engagé en politique et le pouvoir ayant changé de camp,
les exploits de Farim semblant gêner des gens dans son pays,
ils ont dû se cacher quelques temps en attendant l'organisation de leur départ.
Au Bangladesh, il semble que les enlèvements d'enfants soient fréquents
et qu'ils soient envoyés dans certains pays du Golfe Persique
où ils seraient "employés" comme jockeys.
Les voilà donc partis vers l'Inde puis la Hongrie où le jeune garçon
se fait déjà remarquer pour ses aptitudes aux échecs.
Il rencontre à Budapest une joueuse d'échecs, Diana Mihajlova,
avec qui il va jouer souvent et se lier d'amitié. Il a 8 ans.



Diana vient d'écrire un article sur le jeune garçon
où elle proclame toute son admiration sur sa façon de se tenir :
http://www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=8145



Elle notera son regard perçant, inquisiteur et rempli de d'intelligence.



Ce couple attachant lui rappelle le père et le fils dans "Pelle le Conquérant",
film de la fin des années 80 qui obtint Oscar, Golden Globe et Palme d'Or.
Ce chef-d'œuvre cinématographique représente les luttes d'un père et de son jeune fils
qui se lancent dans un pays étranger à la recherche d'une vie meilleure.
Il se déroule à la fin du 19ème siècle où de pauvres immigrants suédois
sont durement exploités par de riches propriétaires terriens féodaux danois.
C'est le jeune garçon qui se retrouve au sein de toutes les batailles pour la vie
et doit porter sur ses épaules son propre destin et celui de son père déstabilisé.



Ils ne resteront pas longtemps en Hongrie.
Diana les accompagnera à la gare et jusqu'au train direction Paris
où un ami du père de Fahim pense qu'il trouvera plus facilement de l'aide
pour que son fils ait accès à de meilleures formations aux échecs.
Arrivés à Paris en 2008, ils sont hébergés ici et là par des connaissances.
Fahim commence à faire ses preuves dans un petit club d'échec d'arrondissement.



Au vu de ses capacités exceptionnelles pour son âge,
ils sont dirigés vers le club d'échec plus prestigieux de Créteil
où exerce un ancien entraîneur de l'Equipe de France, Xavier Parmentier.
Ce dernier l'entraîne gratuitement et l'aide dans sa vie de tous les jours.
Les membres du club font preuve d'une grande solidarité :
le père et le fils sont pris en charge autant que faire se peut
ce qui ne les empêche pas de passer sous une tente
une nuit épouvantable qui va traumatiser le jeune garçon.



En 4 mois, Fahim apprend le français avec une extraordinaire facilité.
Il intègre une scolarité normale sans aucun problème.
Ce jeune homme est décidément très doué.
Parallèlement, il ne déçoit pas son entraîneur côté échecs
et gagne ses premiers tournois, faisant l'admiration de tous.



Fahim est devenu récemment Champion de France d'échecs mais,
pour pouvoir disputer les Championnats d'Europe et du Monde,
il faut être vis à vis de la France en situation régulière et ce n'était pas le cas :
son père était sous la menace imminente d'un avis d'expulsion.
Plusieurs associations, relayées par la presse, s'en sont émues.



François Fillion lui-même s'est engagé sur la question :
« Naturellement, ce jeune homme, s'il est un champion d'échecs,
mérite que son cas soit regardé avec la plus grande attention
et donc on ne va pas attendre l'élection présidentielle pour le faire,
on va le faire dès aujourd'hui. »
Fahim Alam a été provisoirement régularisé par la préfecture du Val-de-Marne.



"Mon père a eu une carte de trois mois pour travailler.
Voilà, je suis content, je suis heureux",
a déclaré le jeune champion devant la presse à la sortie de l'audience.
Son père s'est vu remettre un récépissé de demande de titre de séjour
qui régularise sa situation pour trois mois, en attendant que sa requête soit acceptée.
Il obtiendra ensuite un Permis de Travail d'un an renouvelable.



"J'ai aussi obtenu une carte qui me permet de quitter le territoire français
pour participer au championnat d'Europe d'échecs", a expliqué Fahim Alam.
Le maire de Créteil, Laurent Cathala, a quant à lui promis
de les loger et de trouver un travail au père.
Fahim sera donc intégré à l'Equipe de France
afin de participer aux Championnats d'Europe
qui se dérouleront du 16 au 26 août 2012 à Prague en République tchèque.



Les histoires de ce genre abondent dans le monde entier.
C'est le malaise de notre époque. Ce sont les lois de l'immigration.
Mais ici il s'agit d'un jeune joueur d'échecs très talentueux et prometteur.
La chance vient enfin de sourire à Fahim.



Fahim peut continuer son rêve de marcher dans les pas de son héros,
Alexandre Alekhine, légende des échecs, que seule la mort a privé
d'un énième titre de champion du monde remporté une vingtaine de fois.
Il avait fui la Russie soviétique en 1921.
Sa terre d'adoption ? La France, qui lui offrait la citoyenneté en 1927.

Le site de Fahim : http://fahim.creteil-echecs.com/
(Vous pouvez y faire un don pour l'aider.)


La mère, le frère et la soeur de Fahim Alam vivent au Bangladesh.


Vidéos :



Regarder à partir de la 6ème minute :
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Images : Google images

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Sam 8 Juin 2013 - 11:01    Sujet du message: Ca fait du bien !

Répondre en citant


Luiz Antonio ne veut plus manger
de poulpe ni aucun autre animal...


Drôle et émouvant !




__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:07    Sujet du message: Ca fait du bien !


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France-paléO : Espace Membres -> Hors sujet : discussions diverses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005