Dinochat Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Otto

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Paléontologie -> France paléO : Actu Paléo
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2011 - 21:41    Sujet du message: Otto

Répondre en citant


Otto : le bébé théropode allemand



Deux ans se sont écoulés avant que le Musée national de Bavière ne l'annonce officiellement,
un fossile de dinosaure intact à 98 % a été découvert à proximité de Kelheim.



« Quand je l'ai vu, il m’a été difficile de croire qu’il s’agissait d’un vrai,
particulièrement à cause de son extraordinaire état de conservation.
C'était comme s’il avait été réalisé par un artiste prêt à l'accrocher dans une galerie.
Cependant, les tests ont rapidement montré qu'il était réel. »,
a déclaré le paléontologue Olivier Rauhut.


Identification et datation :

On n'est sûr de rien pour le moment mais on sait
qu'il s'agit d'un jeune théropode carnivore apparenté au Tyrannosaurus Rex.
Il aurait vécu il y a 135 Millions d'années et serait mort vers l'âge d'un an.

Selon Oliver Rauhut, « Le théropode date en effet du Jurassique supérieur
et se trouvait dans l'unité sous-jacente de la Formation Solnhofen ;
il aurait donc environ 145 à 150 millions d’années
plutôt que 135 millions comme avancé par le communiqué de presse. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Calcaire_de_Solnhofen

Caractéristiques :

Le squelette du dinosaure juvénile mesure 70 centimètres de long.
On peut y observer des traces de peau et de poils.

Oliver Rauhut :

« Il est très difficile de dire quelle taille aurait atteint l'animal à l'âge adulte.
On ne peut pas exclure qu'il aurait pu mesurer jusqu'à huit ou neuf mètres,
mais il pourrait tout aussi bien n’avoir atteint que de deux ou trois mètres de long. »

« La grande taille du crâne en proportion du reste du corps est un signe certain
qu'il était très jeune quand il est mort. »

Le dinosaure le plus complet et le mieux préservé d'Europe :

Avec son incroyable taux de préservation de 98 %, ce fossile est considéré
comme l'un des dinosaures carnivores (théropodes) les plus complets du monde.
Parmi les mythiques dinosaures ancestraux européens comme Compsognatus et Juravenator,
ce dinosaure carnivore, encore sans nom, se place tout de suite au sommet de la liste.
Pour la première fois, cette sensationnelle découverte sera présentée au monde entier,
en exclusivité, au Munich Show – Mineralientage München, du 28 au 30 Octobre.

Clic sur l'image pour agrandir :



L'image en très haute définition : http://mineralientage.de/uploads/tx_downloads/P1150469.JPG

Munich, 12. Octobre 2011 :

Les théropodes, ou dinosaures carnivores, sont parmi les dinosaures les plus recherchés.
Habituellement nous avons seulement des squelettes incomplets ou fragmentaires.
Trouver un dinosaure carnivore encore préservé dans son intégralité est une sorte "jackpot" scientifique.
« Ce squelette exceptionnellement préservé d'un petit dinosaure carnivore,
et presque complet à 98 %, constitue sûrement le dinosaure le plus significatif
et le plus beau jamais découvert en Europe.
Il est probablement l'un des plus complets du monde entier », explique le Dr Oliver Rauhut,
conservateur à la Bayerische Staatssammlung für Geologie und Paläontologie, de Munich.
Sous sa direction, une équipe internationale a préparé un premier rapport sur cette découverte sensationnelle.

Aspects scientifiques :

« Le fossile date d'environ 150 millions d'années et revêt une importance scientifique extraordinaire »,
a déclaré l'expert spécialiste en dinosaures.
Par ailleurs, le fait qu'il s’agisse d’un jeune animal est très important sur le plan scientifique.
L’examen des jeunes théropodes peut non seulement fournir des données essentielles
à la biologie de ce groupe mais il apporte aussi des connaissances primordiales
dans la compréhension de possibles mécanismes évolutifs.
Selon les dernières recherches,
les changements dans les processus de croissance avaient un rôle important dans l'évolution.
En outre, nous devons souligner l'excellente conservation de l'os
qui est nettement meilleure que pour les fameux dinosaures à plumes chinois.
Ce sont les seuls à atteindre un tel degré de complète conservation
mais ils sont plus jeunes de plusieurs millions d’années.
Le fait le plus remarquable est la préservation d'une pilosité forte sur diverses parties de l'animal.
Les cheveux, ou plutôt les structures filamenteuses, chez les dinosaures sont au centre
de recherches poussées depuis de nombreuses années parce que les plumes,
d'abord détectées chez Archaeopteryx, ont peut-être pu se développer à partir de ces « poils ».
« Pour résumer, on peut dire que ce nouveau théropode
est probablement le fossile d’archosaure le plus marquant en Allemagne
depuis les découvertes de l'oiseau ancestral Archaeopteryx », souligne le Dr Rauhut.

Sous un éclairage particulier, on peut voir les restes de peau et de pilosité :



Les inventeurs :

Découvert par une équipe de collectionneurs de fossiles professionnels à proximité de Kelheim,
le fossile était, au moment de sa découverte, fortement exposé aux intempéries ;
il risquait d’être rapidement détruit et cela pour toujours.
Personne n'a dévoilé le lieu exact d'où a été extrait le squelette,
ceci afin d'éviter l'envahissement par les amateurs de fossiles.
Après une fouille minutieuse par des experts
et une préparation en plusieurs étapes en laboratoire qui a pris des mois de travail,
le spécimen a été dégagé presque complètement.
Bientôt, les propriétaires ont réalisé son immense valeur scientifique et culturelle.
De leur propre initiative, au lieu de faire commerce de ce fossile,
ils ont enregistré leur invention en tant que patrimoine culturel allemand.
En agissant ainsi, le prix de l'échantillon a considérablement diminué
et le dinosaure ne pourra pas être expatrié.
D'autre part, il sera disponible en permanence à la science et au public.
« Je pense, que les propriétaires se sont comportés d'une manière exemplaire :
l'enregistrement volontaire de l'échantillon au « patrimoine culturel allemand »
permet aux scientifiques de publier sur cette exceptionnelle découverte
dans presque tous les journaux de haut niveau », souligne le Docteur Haszprunar,
directeur du Naturwissenschaftliche Staatliche Sammlung Bayerns.
« Enfin, il s’agit d’une situation où tout le monde est gagnant : les propriétaires, la science et le public,
chacun alimenté par le désir de travailler et vivre ensemble. »
Le spécimen a été mis à jour après dix années d'efforts et de fouilles privées.
Le responsable des fouilles s’est exprimé :
« Merci à la position libérale de l'État de Bavière concernant les fouilles privées et commerciales,
position grâce à laquelle nous avons pu réaliser nos activités
pendant une si longue période et sans entrave.
Dans de nombreux autres Etats fédéraux, le fossile n'aurait pas été détecté de la même façon,
en raison de lois restrictives sur les fouilles.
Au lieu de cela, il aurait probablement été détruit à jamais
par les engins et les broyeurs d'une société de carrières. »



Jeudi 27 Octobre 2011, à 18 heures :

Le Munich Show – Mineralientage München va célébrer son ouverture officielle
avec des invités venus du monde entier.
A cette occasion, cette nouvelle découverte sensationnelle sera dévoilée
par le président de la Staatliche Bayern Naturwissenschaftliche Sammlung.
Le précieux spécimen sera en très bonne compagnie ;
les promoteurs présentent un spectacle exclusif : « European Dinosaurs », au Fossilworld 2011.
Pour la première fois en Europe, des dinosaures originaux les plus remarquables
comme Europasaurus (Allemagne), Megalosaurus (Angleterre), Juravenator (Allemagne)
et Balaur (Roumanie) - http://dinochat.ze-forum.com/t267-Balaur-bondoc.htm -
seront présentés dans un seul endroit :
http://mineralientage.de/en/


Silhouette d'Otto par Pablo Lara :

Copyright : http://www.facebook.com/profile.php?id=1346623785


L'avis des spécialistes :

Darren Naish, paléontologue à l'Université de Southampton, affirme que le fossile est «incroyable».
Rauhut dit que les fossiles de dinosaures théropodes,
qui comprennent le genre Tyrannosaurus, sont rares et généralement fragmentés.
« Le Tyrannosaure le mieux préservé que nous connaissons est préservé à environ 80 pour cent
et c’est déjà formidable», dit-il. Rappelons que le nouveau fossile est intact à environ 98%.
Naish espère que la préservation de l'os du fossile est aussi exceptionnelle
que semble le montrer la photo publiée ;
cela pourrait aider les scientifiques à améliorer la phylogénie des espèces de théropodes.
Aucune donnée n'est encore disponible sur le fossile, alors Naish ne peut que spéculer,
mais il dit que le dinosaure semble avoir les jambes proportionnellement plus courtes
et une queue plus longue que ce qu’il connait d’autres théropodes similaires.
Particulièrement alléchante sera la question de savoir si ces différences sont attribuables
au fait qu’il s’agisse d’un juvénile, ou si elles pouvaient provenir d'une nouvelle espèce.
« Il a été suggéré récemment que certains dinosaures juvéniles
étaient si différents anatomiquement des adultes
qu'ils pouvaient occuper des niches écologiques différentes », explique Naish.
« La diversité des espèces des dinosaures semble avoir été plus faible que ce que l’on croyait
et une raison à cela pourrait être que les individus d'une même espèce
auraient occupé plusieurs niches différentes au cours de leur vie. »
Il pense que ce nouveau spécimen pourrait fournir des indications sur cette possibilité évolutive.

Pour ce qui concerne la "pilosité" dont se font écho de nombreux médias,
il faut préciser qu'il s'agit plutôt de protoplumes dont de nombreux paléontologues
suspectent la présence chez les théropodes juvéniles en particulier.
Ce duvet de protoplumes devait concourir à l'équilibre thermique des jeunes spécimens
et disparaître plus tard chez les adultes qui auraient pu conserver quelques zones de plumes.
Les théropodes, ou plutôt l'une de leurs branches,
apparaissent de plus en plus comme les ancêtres de certains de nos oiseaux actuels.

Bienvenue donc au ptit' Otto !


http://mineralientage.de/en/the-munich-show/press/neuer-raubsaurier/

http://blogs.nature.com/news/2011/10/stunningly_intact_dinosaur_fos.html

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2048259/Theropod-dinosaur-sk…

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Oct 2011 - 21:41    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

tyranno28


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2011
Messages: 22

MessagePosté le: Sam 22 Oct 2011 - 22:05    Sujet du message: Otto

Répondre en citant


Excellente découverte ! Il est très complet ! Les paléontologues vont pouvoir l'étudier minutieusement.

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:03    Sujet du message: Otto


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Paléontologie -> France paléO : Actu Paléo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005