Dinochat Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
L'Espace et l'Univers
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Sciences et Monde d'aujourd'hui -> France paléO : Sciences de la Vie, de la Terre et de l'Univers
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Ven 25 Déc 2009 - 00:37    Sujet du message: L'Espace et l'Univers

Répondre en citant


Le ballet féérique
des lunes de Saturne


La NASA a mis en ligne une superbe animation galactique
sur une très jolie musique de Piotr Illyitch Tchaïkovsky.
Ambiance 2001 Oddysée de l'Espace, pour les connaisseurs.


Cliquez sur la dernière image !













C'est tout simplement MAGNIFIQUE !

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Ven 25 Déc 2009 - 00:37    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Jan 2010 - 15:56    Sujet du message: Activité solaire

Répondre en citant


Fantastique éruption solaire

Lu ici : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm



Espace

Un phénomène rare observé sur le Soleil

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm

Les astronomes russes qui ont constaté à la fin septembre ce phénomène soulignent qu'il s'est déclenché d'une manière soudaine, alors même que le 11e cycle solaire a débuté très calmement. Cet épisode est d'autant plus remarquable que de telles éruptions solaires ne se produisent qu'une fois en plusieurs décennies. Le plasma est en effet comme "gelé" dans le champ magnétique du Soleil, et pour s'en échapper, il lui faut en quelque sorte "déchirer" les lignes magnétiques dans lesquelles il est retenu.

Un exemple d'éruption :


Que s'est-il passé? Une très puissante explosion s'est produite, après quoi, dans la partie septentrionale du Soleil, l'excédent d'énergie a été rejeté sous la forme d'une gigantesque protubérance, haute d'un million de kilomètres. Plusieurs dizaines de milliards de tonnes de plasma incandescent sont partis dans l'espace cosmique. Cet énorme rejet de plasma de l'atmosphère du Soleil a été fixé par l'observatoire spatial russe Tesis installé sur la sonde russe Koronas-Photon. "Ces protubérances forment des nuages d'un plasma ionisé assez froid, d'une température de 6 à 8.000 degrés. Ils peuvent demeurer longtemps dans l'atmosphère du Soleil. Si l'équilibre est détruit, les protubérances s'échappent dans l'espace ouvert", a expliqué Vladimir Slemzine, chercheur de l'observatoire X du Soleil de l'Institut de physique Lebedev.



Les chercheurs de l'Institut Lebedev avancent une explication sur ce qui a pu se passer. "Le champ magnétique du Soleil, écrivent-ils sur leur site, possède une énergie colossale, supérieure de plusieurs dizaines de fois à l'énergie thermique et cinétique totale de la matière environnante... Dans le cas présent, on peut supposer que le départ de la matière a été rendu possible par un affaiblissement du champ magnétique consécutif à la destruction de plusieurs régions actives".

Les amas de plasma se déplacent dans l'espace à une grande vitesse - jusqu'à 1.000 km/s. Ils peuvent effectuer en deux jours le trajet Terre-Soleil, soit 150 millions de kilomètres. Ils peuvent causer de gros dommages, et même entraîner des catastrophes sur notre planète, préviennent les scientifiques. Si une telle protubérance venait à "visiter" notre globe, nous verrions dans un premier temps une sorte d'aurore boréale dans le ciel. Puis elle commencerait à détruire les systèmes énergétiques, avec toutes les conséquences en découlant pour les sites industriels, les particuliers, etc. Ce ne sera pas le cas, en l'occurrence : l'énorme protubérance a pris une direction opposée à celle de la Terre.



Les scientifiques sont préoccupés par ce phénomène. Si une telle quantité de plasma a pu être arrachée du Soleil, cela dénote une faiblesse de la part de ce dernier, qui pourrait se rééditer. Les astronomes rappellent que la Terre a déjà été victime, il y a 150 ans, de ce que l'on avait appelé la "tempête" (ou embrasement) de Carrington - une très puissante tempête magnétique, qui avait suivi une série d'éruptions solaires. Les nuages avaient atteint la Terre en 17 heures. Il faisait clair la nuit comme en plein jour. Mais l'industrie n'en était alors qu'à ses débuts, et l'on n'avait assisté à aucune catastrophe technologique majeure. Il pourrait en aller différemment de nos jours. Des spécialistes de la NASA disent s'attendre à une telle tempête en 2012. Les scientifiques espèrent pouvoir donner l'alerte à temps. Mais une seule sonde spatiale est en mesure de le faire. Elle évolue depuis 1997 entre la Terre et le Soleil, mais peut à tout moment cesser de fonctionner.

Nicolas Quenez


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La NASA dément ce qui est écrit à la fin de cet article.

Il semble que ce soit le NCAR (recherches atmosphériques) qui soit à l'origine de ces prévisions et non la NASA.

Question : Existe-t-il un danger de tempêtes solaires géantes en 2012 ?

Réponse de la NASA : L’activité solaire se déroule selon des cycles réguliers, avec des pics d’activité tous les onze ans environ. Durant ces pics d’activité, des éruptions solaires peuvent perturber les communications satellitaires, bien que les ingénieurs aient mis au point des systèmes électroniques insensibles à la plupart des tempêtes solaires. Mais il n’y a aucun risque spécial associé avec l'année 2012. Le prochain maximum solaire (période durant laquelle le Soleil présente un maximum de taches solaires) se produira en 2012-2014 et devrait être un cycle solaire moyen, assez similaire aux cycles précédents.


La NASA et 2012 : réponses ici --> réponses NASA

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


La tempête de Carrington

En 1859, se produisirent 2 importantes éruptions solaires, à cette époque là en direction de la terre, contrairement à celle décrite ci-dessus.
La 1ère éruption a occasionné une tempête solaire qui a atteint la terre dans la soirée du 28 août 1859.
Elle occasionna d'extraordinaires aurores très lumineuses que certains interprétèrent comme de vastes incendies.
Elle affecta aussi le champ magnétique terrestre.

Néanmoins, cela n'est rien à côté de la seconde tempête.
Fin août, était apparu un ensemble de taches solaires tellement important qu'il était visible à l'oeil nu.



Le 1er septembre, à 11h18, de ce groupe de taches, se déclencha une très forte éruption solaire qui demeura visible pendant 10 minutes.
La 1ère éruption ayant ouvert la voie, la tempête qui s'en suivit atteignit la terre en moins de 17 h. Habituellement, cela prend environ 60 h.
Dans la nuit du 2 au 3 septembre, le ciel nocturne de tout l'hémisphère nord en fut illuminé. Il était possible de lire le journal en pleine nuit.



Le champ magnétique du vent solaire étant inversé, le champ magnétique terrestre en fut complètement perturbé, voire inversé.
La magnétosphère fut aussi fortement comprimée, passant de 60 000 km à quelques milliers si ce n'est quelques centaines de km.
Les importantes aurores qui s'en suivirent eurent pour conséquences de déclencher divers phénomènes électriques dans les sols. Ces phénomènes occasionnèrent d'importants problèmes sur les installations électriques, en particulier sur les stations télégraphiques : électrocution d'employés ou incendies.



Ceci se déroula en 1859.
On imagine ce qui pourra se produire lorsque cela arrivera dans notre monde moderne hyper câblé.

http://adsbit.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?bibcode=1859MNRAS..20.…

Images : Google images
.
__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Jan 2010 - 18:45    Sujet du message: Tsunamis solaires

Répondre en citant


TSUNAMIS SOLAIRES

Depuis quelques temps, on arrive à observer des phénomènes concentriques
d'une puissance phénomènale à la surface du soleil.


On soupçonnait depuis longtemps ce type de phénomène mais on relevait un doute chez certains scientifiques qui restaient prudents sur d'éventuels problèmes d'illusion d'optique.
En février 2009, les 2 satellites STEREO ont pu prendre des clichés de ces éjections de masse coronale à la surface du soleil :



La vague de plasma mesure 100 000 km de haut et déferle à la vitesse phénoménale de près d'1 million de km/h.



Petit cadeau de la NASA :



Un pti gif de la NASA :

Une belle éjection de matière !...


Images : Google images

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Sam 19 Fév 2011 - 09:32    Sujet du message: Big banG

Répondre en citant


Le CNRS nous propose
un dossier exceptionnel sur le
BIG BANG


Clic sur l'image pour entrer dans le site :



Plan du dossier --> http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/divers/planSite.htm

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Juin 2011 - 06:43    Sujet du message: 7 juin 2011 : éruption solaire

Répondre en citant


Spectaculaire éruption solaire
ce mardi 7 juin 2011 :


La NASA annonce de possibles perturbations
dans les télécommunications
en fin de journée ce mercredi 8 juin,
d'importantes perturbations magnétiques
risquant de toucher le fonctionnement des satellites.






http://www.leparisien.fr/societe/une-tempete-solaire-pourrait-perturber-mer…


__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Mer 15 Juin 2011 - 07:42    Sujet du message: Eclipse de lune

Répondre en citant



__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Oct 2011 - 22:15    Sujet du message: ALMA

Répondre en citant


Chili : Les fabuleuses images
du nouveau téléscope ALMA !






Seules, les 12 premières antennes d'ALMA on produit ces magnifiques images.
Lorsque les 70 antennes seront fonctionnelles, ce sera monumental !


Superposition d'images de Hubble (couleurs bleutées) et de celles d'ALMA (rose à rouge) :



Des reportages sur ALMA :



Lu ici : LE POINT

"Sa construction n'est pas encore achevée, et pourtant il délivre déjà des images exceptionnelles. Il, c'est le radiotélescope millimétrique Alma (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array), basé dans le désert d'Atacama au Chili. Un projet colossal, doté d'un budget de 600 millions de dollars (plus de 450 millions d'euros), qui résulte d'un partenariat géant entre l'Europe (notamment l'Institut français de radioastronomie millimétrique, rattaché au CNRS), l'Amérique du Nord et l'Asie de l'Est. Pour sa première mission, cet observatoire révolutionnaire a pointé ses douze premières antennes - sur les soixante-six dont il devrait être doté d'ici 2013 - vers deux galaxies en collision, baptisées galaxies des Antennes.

Situées à 70 millions d'années-lumière de la Terre, dans la constellation du Corbeau, ces galaxies - décrites pour la première fois en 1785 - contiennent des nuages de gaz froids et denses dans lesquels des étoiles se forment. Jusqu'ici, aucun instrument n'avait jamais permis de les observer avec autant de précision. "On y a découvert des concentrations massives de gaz, non seulement au coeur des deux galaxies, mais aussi dans la zone chaotique de collision. Des gaz en quantité des milliards de fois supérieure à la masse de notre soleil : une riche réserve de matériaux pour de futures générations d'étoiles", ont indiqué les responsables du projet.

Si ce petit miracle a été possible, c'est parce que Alma scrute l'univers dans des longueurs d'onde beaucoup plus grandes que celles de la lumière visible. Il peut ainsi observer, comme aucun autre, des objets extrêmement froids tels que de denses nuages de poussière ou de gaz qui constituaient jusqu'ici un voile impénétrable. De même, ces ondes dites millimétriques et submillimétriques ouvrent la porte à l'étude d'objets très lointains. Il y a donc fort à parier que le télescope Alma change à jamais notre perception de l'univers et bouleverse, du même coup, nos connaissances."




__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Oct 2011 - 21:33    Sujet du message: Etoiles filantes

Répondre en citant


Samedi soir, entre 19h et 22h,
forte pluie d'étoiles filantes :
jusqu'à 800 météores à l'heure !






Lu ici : http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/10/07/pluie-d-etoiles-filantes-m…

"Les Draconides

Les étoiles filantes sont des poussières de comètes. Quand une comète s’approche du soleil elle perd de la matière. Sa queue envoie dans l’espace des millions de fines particules de poussière, comme un léger nuage. Ce nuage, dont la densité et l’homogénéité sont généralement irrégulières, est invisible une fois la comète repartie mais si la comète est sur le même plan que la Terre il y a des chances de le traverser une fois par année.
Et alors les grains de poussières brûlent en entrant dans l’atmosphère. Pour cela il faut trois conditions:
- qu’une comète ait laissé un nuage de poussière assez abondant sur notre trajectoire;
- que nous passions précisément à travers les plus grosses densités du nuage;
- et que le ciel soit dégagé.

Les Draconides (ou Giacobinides) sont issues de la comète 21P Giacobini-Zinner. C’est une comète périodique qui repasse près du soleil environ tous les 6 ans et demie environ. Elle est trop peu lumineuse pour être vue à l’oeil nu.
Habituellement les Draconides sont discrètes. Le nuage de poussière n’est pas très dense. Toutefois suite à des explosions de la comète certaines nuages ont été d’une densité exceptionnelle. En 1946 par exemple on a compté 10‘000 étoiles filante par heure!

Samedi le compte devrait être plus modeste. Selon l’estimation de densité du nuage qu’ils ont faite ils espère des pics jusqu’à 750 étoiles filantes à l’heure, soit plus d’une dizaine par minute. Les pics sont prévus pour 19 heures (trop tôt, il fait encore jour) et 22 heures. Toutefois la lune sera très lumineuse car bientôt pleine. Il vaudra mieux se trouver en dehors de ville, plutôt en hauteur, pour bénéficier du ciel le plus lumineux et sombre possible. Les étoiles filantes sembleront arriver de la région située entre la Petite et la Grande ourse et l’horiton ouest. Presque à l’opposé du très visuel W de Cassiopée par rapport à la Petite ourse. On peut bien sûr les voir en d’autres endroits du ciel mais la lune rendra l’observation difficile. Et puis malgré les annonces, les pluies d’étoiles filantes ne donnent pas toujours le spectacle attendu."



http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/10/07/01008-20111007ARTFIG00652-pluie-…

__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013 - 14:50    Sujet du message: Eruption solaire du 19 juillet 2012

Répondre en citant


Fantastique éruption solaire du 19 juillet 2012
filmée par la NASA grâce au satellite SDO



Il existe plusieurs types de phénomènes éruptifs solaires.
Parfois, il s'agit d'une simple éruption
qui peut quand même atteindre des altitudes considérables.
Parfois, il se produit une EMC, ou CME en anglais, une Ejection de Masse Coronale
qui part dans l'espace avec la possibilité de se diriger vers la Terre.
Parfois, des phénomènes de champs magnétiques complexes
amènent les éruptions à retomber en boucles à la surface solaire.



Ce 10 juillet 2012, le phénomène observé a rassemblé ces trois formes.
Cela a commencé par une éruption relativement puissante
sur la partie inférieure du soleil.
Puis s'est produite une EMC que l'on peut observer vers la droite sur la vidéo.
Enfin, on a pu assister à une magnifique pluie coronale
qui donne ces images extraordinaires
prises par le satellite SDO et assemblées par le système AIA :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Solar_Dynamics_Observatory



SDO a recueilli 12 images/seconde et le film tourne à 30 im/sec.
1 seconde de film correspond à 6 minutes en temps réel.
La vidéo couvre toute la durée de 0h30 à 22h00,
temps international, de cette journée.



Musique: "Coup de foudre" de Lars Leonhard.

Plus d'images et de vidéos sur les sites de la NASA :
http://www.youtube.com/user/LittleSDOHMI
http://www.nasa.gov/mission_pages/sdo/main/index.html
http://sdo.gsfc.nasa.gov/


__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Alain
Création-Direction

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 832

Localisation: Les Bauges
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013 - 18:06    Sujet du message: Taches solaires février 2013

Répondre en citant


Grâce à SDO, la NASA a observé les 19 et 20 février 2013
des taches solaires géantes à accroissement accéléré
et craint de fortes éruptions solaires.


Les scientifiques de la Nasa ont repéré d'immenses taches solaires
en cours de formation grâce à SDO, l'un des satellites
qui surveillent en permanence la météo du Soleil.

«Au cours des 19-20 Février 2013, les scientifiques ont vu se former
des taches solaires géantes en moins de 48 heures»,
a déclaré Karen Fox, porte-parole de la Nasa.
«L'une d'entre elles s'est accrue très rapidement jusqu'à atteindre
plus de six fois le diamètre de la Terre,
même s'il est compliqué de juger à cet endroit de la sphère.»



Les taches solaires sont causées par une activité magnétique intense
et sont en fait plus froides que le reste du Soleil ce qui, par contraste,
les rend bien visibles, comme des taches sombres dans la photosphère.

Mme Fox a ajouté: «L'endroit est rapidement devenu ce qu'on appelle une région Delta,
dans laquelle les zones plus claires autour de la tache présentent des champs magnétiques
qui pointent dans la direction opposée des taches solaires sombres.
Il s'agit d'une configuration assez instable que les scientifiques
savent pouvoir conduire à des éruptions solaires.»



L'observation montre que le Soleil se prépare
pour la phase la plus active de son cycle de 11 ans.
Les lignes du champ magnétique solaire sont des plus déformées à l'heure actuelle
en raison du champ magnétique équatorial qui tourne
à un rythme légèrement plus rapide que celui des pôles solaires.
Cela provoque un grand nombre de taches solaires
et l'irradiation du Soleil augmente d'environ 0,1 pour cent.
L'augmentation de la production d'énergie lors des maximas solaires peut avoir
un impact climatique global et des études récentes ont montré une certaine corrélation
avec les conditions météorologiques sur terre.



Le cycle solaire dure en moyenne 11 ans
pour passer d'un maximum d'activité à l'autre, avec une variation observée
sur des durées allant de 9 à 14 ans pour un cycle solaire donné.
Les grandes éruptions solaires se produisent souvent lors d'un maximum,
comme la tempête solaire de 1859 qui a frappé la Terre avec une telle intensité
que les immenses aurores boréales pouvaient être vues très loin au sud jusqu'à Rome.
Le dernier maximum solaire était en 2000.
En 2006, la NASA prévu initialement un maximum solaire en 2010 ou 2011,
et pensait qu'il pourrait être le plus fort depuis 1958.
Cependant, les projections les plus récentes semblent indiquer
que le maximum devrait arriver à l'automne 2013
et pourrait être le plus petit cycle de taches solaires depuis 1906.


Traduction d'un article lu ici : Mail Online

Les Photos de la NASA datent du 20 février 2013 :
http://www.nasa.gov/mission_pages/sdo/news/fastgrowing-sunspot.html
http://svs.gsfc.nasa.gov/vis/a010000/a011200/a011211/


__________

Revenir en haut

Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:03    Sujet du message: L'Espace et l'Univers


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dinochat Index du Forum -> France paléO : Sciences et Monde d'aujourd'hui -> France paléO : Sciences de la Vie, de la Terre et de l'Univers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005